Informations syndicales

Publié le

Mouvement intra-départemental :
le SNUDI-FO vous informe

Le 9 mars nous vous avons adressé un courriel spécial mouvement.

Nous vous rappelons ici le calendrier institutionnel :

  ●  publication de la circulaire et des documents d'information le 17 mars 2017
  ●  ouverture du serveur SIAM du 17 au 31 mars 2017
  ●  CAPD mouvement et publication via i-prof des résultats, le 30 mai 2017
  ●  APD d'ajustement, début juillet 2017, puis septembre 2017

Le SNUDI-FO se tient à votre disposition pour vous aider et répondre à vos questions sur le mouvement :

  ●  mercredi 22 mars : permanence mouvement en direction des PES à l'ESPE 9h - 12h (salle D24)
  ●  mercredi 22 mars : permanence au SNUDI-FO (35 rue d'Echange, Rennes) à partir de 14h
  ●  mercredi 29 mars : permanence au SNUDI-FO (35 rue d'Echange, Rennes) à partir de 14h
  ●  tous les autres jours : par téléphone ou mail

*  Lire le communiqué du SNUDI FO 35
*  Télécharger la fiche de suivi mouvement

Permutations inter-départementales :
aucune amélioration 

Avec un taux de satisfaction global de 23.95 % cette année (contre 42 % en 2005) et un taux de satisfaction des rapprochements de conjoints de moins de 49 %, pour la 5e année consécutive, on est loin du droit à mutation pour tous. A cet état de fait inacceptable, lourd de conséquences pour des milliers de collègues, le ministère répond par un projet d’ordonnance permettant d’imposer la mobilité forcée inter-ministérielle et entre les trois versants de la Fonction publique !

* Lire le communiqué du SNUDI-FO

Postes adaptés : groupe de travail académique, lundi 27 mars au rectorat

Les demandes de postes adaptés seront étudiées en groupe de travail académique le lundi 27 mars prochain.

Force Ouvrière demande depuis trois ans que cette question soit de nouveau traitée au niveau départemental, puisque l'instance qui émet un avis sur les demandes est la CAPD. Par ailleurs, alors que les conditions de travail et l'allongement des carrières épuisent les collègues, les dotations en postes adaptés n'augmentent pas. Nous pensons donc que nombre de situations ne sont pas prises en compte.

Vous avez fait une demande de poste adapté : contactez le SNUDI FO.

Projet de décret sur le remplacement dans le 1er degré
Attention danger !

On pourrait être tenté de penser que le projet ministériel de décret « relatif à l'exercice des fonctions de remplacement des enseignants du 1er degré » instaurant l’abandon de la distinction des zones de remplacement ZIL/BD serait sans incidence dans notre département puisque cette distinction n’existe déjà plus depuis la rentrée 2016. Il n’en est rien. En effet, le projet prévoit :

► l’élargissement de la zone de remplacement en indiquant que « le directeur académique détermine au sein du département la ou les différentes zones géographique dans lesquelles les personnels remplaçants exercent leurs fonctions » ;

► l’élargissement des missions  en précisant que « le directeur académique procède aux affectations dans les écoles, établissement publics locaux d'enseignement ou services d'exercice » (c'est la mise en œuvre anticipée du projet d'ordonnance sur la mobilité des fonctionnaires qui postule que « le seul changement du service, du département ministériel ou d’établissement public par un fonctionnaire ne constitue pas un changement de la situation de l’intéressé»).

Ce projet de décret est en outre accompagné d’une circulaire qui :

► remet en cause les droits à congé en imposant notamment la formation hors du temps de service (le mercredi après-midi et pendant les vacances scolaires), la restriction du droit syndical...

► se propose de lutter contre « les absences perlées » des enseignants via les mesures de recensement et d'accompagnement prévus dans PPCR ;

► prévoit « des chartes » école par école, transférant aux communes l'obligation d'accueillir et d'assurer la sécurité des élèves (en lieu et place de la garantie par l'Etat d'un remplacement dès la première heure d'absence).

* Lire le communiqué du SNUDI-FO

Ordonnance sur la mobilité des fonctionnaires :
le gouvernement sourd face à la contestation unanime des syndicats !

Lors du Conseil Commun de la Fonction Publique du 6 mars 2017, la Ministre de la Fonction publique est passée en force pour imposer l’ordonnance sur la mobilité des fonctionnaires, ordonnance qui constitue une attaque supplémentaire contre les statuts particuliers et cadres d’emploi des fonctionnaires.

Après le camouflet subi par la Ministre face à l’opposition unanime des organisations syndicales, FO demande le retrait pur et simple du projet d’ordonnance sur la mobilité des fonctionnaires.

* Lire le communiqué de l'UIAFP-FO

Groupe de travail ministériel EREA :
il faut annuler la note de service d'octobre 2015

Avec la note de service interne (non réglementaire) de la DGRH d’octobre 2015, les personnels font face dans les EREA à des conditions de travail dégradées comme jamais, avec des élèves aux problématiques de plus en plus complexes et lourdes.

Les syndicats nationaux SNUipp-FSU, SNUDI-FO, CGT Educ’action, SUD Education demandent « …d’annuler la note de service du 14 octobre 2015 ainsi que son addendum de janvier 2016 pour maintenir tous les postes d’enseignant-es éducateurs-trices spécialisé-es formé-es».

* Lire la déclaration faite au GT ministériel EREA

Direction d'écoles :
exigeons l'ouverture de vraies négociations

► Avec la réforme des rythmes scolaires et l’instauration des PedT ;

► avec le projet de réforme de l'évaluation des enseignants et son injonction à « contribuer à l’action de la communauté éducative et coopérer avec les parents d’élèves et les partenaires de l’école» ;

► avec la mise en place du référentiel « directeurs » (qui, rappelons-le, n'a aucune valeur réglementaire, les missions des directeurs étant définies par le décret n° 89-122 du 24/02/1989) et la multiplication des protocoles académiques de « simplification des tâches des directeurs » ;

► avec le projet de transformation de Base-élève en ONDE (outil numérique pour la direction d’école expérimenté depuis 3 ans dans certains départements) qui aboutit à une augmentation et à un alourdissement des tâches des directeurs ainsi qu'à une mise en cause des statuts des personnels et de l’école ;

► avec les demandes pressantes de certaines municipalités à signer des conventions ou des chartes de partage de locaux ;

les directeurs d'école subissent et sont amenés à subir de plus en plus :

► une mise sous tutelle de la part des collectivités territoriales,
► un accroissement sans limite de leurs tâches et devoirs et du temps de présence,
► un accroissement de leurs responsabilités et des risques qui s’y rapportent.

A l'opposé des « engagements » de la ministre, le SNUDI-FO demande l’ouverture de vraies négociations sur les revendications concernant la direction d’école.

*  Lire le 4 pages « spécial Directeurs d'école »
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO

Mouvement

Publié le

Mouvement inter départemental

Les résultat du mouvement interdépartemental ont été publié le 6 mars.

Vous trouverez en liens suivants les statistiques par département, ainsi qu'une note relative à l'ICR (Indemnité de frais de changement de résidence).

Mouvement intra : CAPD du 9 mars 2017

Circulaire mouvement 2017 : les représentants des personnels ont dénoncé de nouveau le grand nombre de postes à profil, ce qui est en contradiction avec les consignes et la circulaire ministérielles.

Pour le SNUDI FO, les postes pour lesquelles une qualification, reconnue par un diplôme (CAPA-SH, CAFIPEMF) ou l'inscription sur une liste d'aptitude (direction entièrement déchargée), ne doivent pas faire l'objet d'un entretien, pas plus que ceux pour lesquels aucune qualification autre que celles prévues par le référentiel des compétences des professeurs des écoles (plus de maîtres que de classes, dispositifs moins de trois ans).

Concernant les vœux géographiques, les représentants des personnels ont obtenu que le nombre de vœux obligatoires pour les collègues non titulaires passe à deux au lieu de trois.

Le système de bonification spécifique pour les TRS, leur permettant de cumuler des points d'ancienneté de poste dès la première année a été acté.

Mesures de carte scolaire : les points de carte scolaire pourront être utilisé pour tout poste de même nature, c'est à dire non profilé, y compris les poste fléchés langue vivante. tout enseignant affecté sur un poste d'adjoint maternelle, élémentaire, fléché ou non, pourra bénéficier des points pour tout autre poste d'adjoint maternelle, élémentaire, fléché ou non.

En revanche, les postes fléchés, sauf défléchage, étant protégés des mesures de carte, un adjoint sans spécialité frappé par une mesure de carte, ne peut pas échanger les points avec un adjoint titulaire d'un poste fléché langue vivante.

*  Lire : " Mouvement intra-départemental : quelques règles à respecter "

Calendrier :

●  Publication de la circulaire et des documents d'information le 17 mars 2017
●  Ouverture du serveur SIAM du 17 au 31 mars 2017
●  CAPD mouvement et publication via i-prof des résultats, le 30 mai 2017
●  CAPD d'ajustement, début juillet 2017, puis septembre 2017.

Pour toute information complémentaire, contactez le SNUDI FO 35.

Réunion d'information mouvement à l'intention des PES,
mercredi 22 mars 2017 à l'ESPE, de 9h à 12h, salle D24

Permanences mouvement
mercredi 22 mars à partir de 14h
mercredi 29 mars à partir de 14h

dans les locaux du SNUDI FO, au 35 rue d'Echange à Rennes
par téléphone et mail les autres jours

Informations syndicales

Publié le

Enquête «  accueil des élèves à besoin éducatif particulier »

940 collègues ont déjà répondu à l'enquête lancée par le CHSCT concernant les conditions de travail en relation avec l’accueil des élèves à besoin éducatif particulier. Une 3e vague de mails invitant à répondre à ce questionnaire va être prochainement déclenchée.

Le SNUDI-FO 35 invite tous les collègues qui ne l'ont pas encore fait à remplir ce questionnaire (qui est anonyme).

Un lien à usage unique vous a été envoyé sur votre boîte mail académique (https://webmail.ac-rennes.fr/).

Par ailleurs, une réunion d'information syndicale sera prochainement programmée sur cette thématique.

PES : réunion du SNUDI FO spéciale mouvement

Le SNUDI-FO 35 sera présent le mercredi 22 mars à l'ESPE, de 9h à 12h, afin d'aider les professeurs des écoles stagiaires à formuler leurs vœux pour le mouvement. Le numéro de la salle réservée sera communiqué prochainement.

Un projet d’ordonnance gouvernementale contre le statut général des fonctionnaires
Le 6 mars prochain, un projet d’ordonnance sera soumis au Conseil commun de la fonction publique (CCFP). Ce projet d’ordonnance modifie le statut général de la Fonction publique afin de « favoriser la mobilité à l’intérieur de chaque fonction publique et entre les trois Fonctions publiques ». Cette modification permettra de « déplacer » plus facilement les fonctionnaires dont l’emploi serait supprimé, l’article 4 de l’ordonnance précisant que « le seul changement du service, du département ministériel ou d’établissement public par un fonctionnaire ne constitue pas un changement de la situation de l’intéressé ». A nouveau, il s’agit de faire sauter des garanties pour faciliter les restructurations et les suppressions d’emplois !

Le 7 mars 2017, journée d’actions, de grève et de manifestations dans la Fonction publique, FORCE OUVRIERE a porté les revendications notamment la défense du Statut général de la Fonction publique et l’exigence de retrait du projet d’ordonnance.

*  Lire le communiqué Communiqué de l'UIAFP-FO

Groupe de travail ministériel sur le remplacement

Le 1er mars, la ministre a convoqué les fédérations syndicales pour les informer et prendre leur avis sur deux projets de texte concernant le remplacement des enseignants.

Elargissement de la zone de remplacement, remise en cause de la distinction entre brigade et ZIL,  absences de droit refusées si aucun remplacement n’est possible...
La FNEC FP FO a demandé le retrait de l’ensemble de ces textes.

*  Lire la note d'information de la FNEC-FP FO

Accès à la hors-classe : PPCR, une nouvelle entourloupe contre les personnels

La note de service n° 2017-028 du 20-2-2017 publiée au BOEN change les règles en modifiant la date de prise en compte de la dernière note connue pour le calcul du barème d’accès à la hors-classe. Conséquence : les collègues promouvables dont la dernière note actualisée et augmentée a été attribuée au premier trimestre de cette année se retrouvent pénalisés dans le calcul de leur barème.
Si vous êtes pénalisé par cette modification, contactez le SNUDI-FO.

*  Lire la note d'information du SNUDI-FO

Le CAPPEI : casse du statut et déréglementation !

●  Transformation de l’enseignant spécialisé en « personnel » ressource, promoteur de l’école inclusive.
●  Réduction de la formation de 400  heures à 300 heures (750 h  l’ancienne formation CAPSAIS).
●  Disparition des options :  la formation se base sur le type de poste qui sera occupé (SEGPA/EREA, RASED, coordination ULIS...).
●  Volonté de fusionner les corps afin de remettre en cause les statuts particuliers (un PE brigade ASH pourrait être amené à faire des remplacements dans le second degré sur les postes de stagiaires CAPPEI certifiés ou agrégés).

Pour toutes ces raisons, la FNEC FP FO a voté contre cette réforme au CSE.

Le 9 mars, lors du prochain groupe de travail ministériel sur la partie « Ressources  Humaines »  du CAPPEI, seront données les premières informations sur le fonctionnement des CAPD et CAPA pour les départs en formation et sur le mouvement. En attendant c’est le « grand flou ».

*  Lire la note d'information de la FNEC-FP FO

Grève mardi 7 mars 2017

Publié le

Avec les hospitaliers, les territoriaux, les salariés de l'action sociale, de la sécurité sociale...

Mardi 7 mars
grève nationale et manifestation
mobilisation pour la défense de l'école publique !

Dans plusieurs départements, des écoles sont déjà mobilisées pour dénoncer les conditions de la rentrée 2017. Rentrée après rentrée, l’austérité s’applique et les conditions d’enseignement se dégradent, tout comme dans le reste de la fonction publique.

Le SNUDI FO, avec sa fédération la FNEC FP FO, appelle les enseignants du premier degré à la grève et à la manifestation le 7 mars 2017.

En Ille et Vilaine, comme ailleurs, le DASEN a déclaré lors de la préparation de la carte scolaire : "la baisse des effectifs par classe n'est pas un objectif". C'est dans ces conditions qu'il faudra réussir l'inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers, répondre aux exigences de la "communauté éducative", supporter les ingérences des collectivités et autres partenaires (rappelons que ce seront de nouveaux critères d'évaluation)... Classes surchargées, pressions institutionnelles, absence de véritable revalorisation, la coupe est pleine !

Le SNUDI FO 35 demande audience au DASEN pour continuer d'exiger le maintien et les ouvertures de classes nécessaires !

Dans les 3 versants de la fonction publique, la valeur du point d’indice est bloquée, les postes manquent, les services et établissements sont asphyxiés, les personnels n’en peuvent plus.

Dans ce contexte, les organisations syndicales FO, CGT, et dans certains secteurs Solidaires appellent les personnels et les salarié-es de l'action sociale, des trois versants de la fonction publique, de la sécurité sociale à faire grève et à manifester le 7 mars pour revendiquer :

-  La défense des statuts et des garanties collectives,
-  La défense des services publics et la création des postes nécessaires,
-  L’augmentation des salaires (augmentation du point d’indice de 8%),
-  La défense de la Sécurité Sociale, contre la privatisation et le déremboursement.

D'autres appels, à la Poste, dans les transports, certaines entreprises privées, ce 7 mars, témoignent de la volonté des salarié-es de défendre leurs statuts, leurs droits collectifs, leurs conditions de travail, de défendre leurs revendications. C'est leur volonté de résister qui s'exprime, dans le prolongement de la mobilisation pour le retrait de la loi travail.

TOUS EN GRÈVE LE MARDI 7 MARS

Manifestation nationale à Paris à 13h00
départ en car, 7h00, piscine de Bréquigny
(pour vous inscrire, contactez-nous)

Rassemblement à Rennes
11 heures, devant la tour de la sécurité sociale
(esplanade Charles de Gaule)

puis, pour exiger les postes pour la rentrée 2017,
rassemblement 14h30 devant la DSDEN,
1 Quai Dujardin à Rennes

Attention, les déclarations préalables (modèle en lien suivant) sont à adresser aux IEN avant vendredi soir. Un préavis de grève a été déposé nationalement par la FNEC FP FO. Le SNUDI FO 35 en a également déposé un à l'IA d'Ille et Vilaine.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO du 7 février 2017

Informations syndicales

Publié le

CAPD du 24 janvier 2017

●  Mouvement inter départemental
●  Mouvement intra départemental (barèmes)
●  Missions des brigades de remplacement 
●  Temps partiel de droit pour élever un enfant de moins de trois ans
●  Recrutement des AESH
●  Demandes d'allègement de service

*  Lire le compte-rendu de la CAPD du 24 janvier 2017

Écoles avec ULIS : une délégation reçue à l'IA

Mercredi 1er février à 17h30, une délégation composée de représentants d'écoles avec ULIS,  accompagnée d'un représentant du SNUDI-FO 35, sera reçue par l'Inspecteur d'Académie. Entre autres revendications (voir communiqué), il s'agira de demander que les effectifs des ULIS soient intégrés dans les effectifs globaux de l'école pour la préparation de la carte scolaire (le groupe de travail préparatoire se sera tenu le matin même, le CTSD se tiendra le 9 février).

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO 35

Mouvement 2017 : réunion d'information à l'ESPE

Le SNUDI-FO 35 organise une réunion d'information sur le mouvement à destination des professeurs des écoles stagiaires :

lundi 6 février
de 12h00 à 13h45
à l'ESPE (salle B 01)

Le 1er février, tous au rassemblement contre PPCR et la réforme de l'évaluation

●   Une revalorisation des salaires dérisoire pour une majorité des enseignants,
●   des promotions à la hors-classe plus qu’hypothétiques,
●   un accompagnement imposé permanent,
●   des critères d'évaluation qui n'ont que peu à voir avec le travail mené en classe,
●   des promotions arbitraires à la tête du client,
●   un passage de l'ancien au nouveau système pouvant s'accompagner de perte d'ancienneté,

nombreuses sont les raison de se mobiliser contre le projet de transposition de PPCR dans nos statuts et contre la nouvelle évaluation :

MERCREDI 1er FÉVRIER 2017
RASSEMBLEMENT A RENNES
DEVANT LE RECTORAT
A 15 HEURES

*  Télécharger le bulletin de la FNEC-FP FO 35
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur les fausses promesses de revalorisation
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur les problèmes posés par le reclassement
*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le 5 pages spécial « PPCR-Évaluation des enseignants » du SNUDI-FO

Préparation de la carte scolaire

groupe de travail : mercredi 1er février
CTSD : jeudi 9 février

Le département devrait accueillir 80 élèves de moins à la rentrée 2017 et bénéficier de 61.5 créations de postes. Malheureusement il n'est pas dit que cette dotation se traduise par une baisse effective du nombre d'élèves dans les classes.
En effet, nationalement, sur les 4 311 postes supplémentaires annoncés, seuls 219 ETP seront affectés à des classes, les autres créations étant affectées au " pilotage et à l'encadrement pédagogique " (1941 ETP pour le dispositif  " plus de maîtres que de classes "...)
Pour préparer la carte scolaire, obtenir les ouvertures indispensables et éviter les fermetures, le SNUDI-FO a besoin de vous :

●  faites-nous parvenir vos prévisions d'effectifs, à l'aide de la fiche de suivi carte scolaire
●  signez la pétition pour réclamer la création des 136 postes https://www.change.org/p/postes-en-35

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>