Informations syndicales

Publié le

Réunion d'information syndicale
du secteur de Saint Gilles

mercredi 30 novembre 2016, de 14h à 17h
à l'école élémentaire Jacques Prévert, 5 bis rue du Parc à Saint Gilles

Réunion d'information syndicale
spéciale écoles avec ULIS

mercredi 7 décembre 2016, de 14h30 à 17h30
dans les locaux de FO, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Ste Anne).

*  Lire l'appel des enseignants des écoles avec ULIS

Chaque collègue peut participer à trois demi-journées d'information syndicale (9h) dans l'année, dont une sur temps de classe, les autres pouvant être imputées aux 108 heures annualisées.

Signez la pétition intersyndicale en ligne « Revendiquons la création immédiate de 136 postes d'enseignant-e-s en Ille-et-Vilaine »

Les organisations syndicales SNUDI FO 35, SDEN CGT 35, SUD Education 35,  se sont rencontrées le jeudi 10 novembre 2016. Elles ont décidé, rejointes par le SE UNSA 35, d'engager la mobilisation pour obtenir les postes permettant une véritable amélioration des conditions de travail.

Dans le 35, nous sommes 3 593 enseignant-e-s devant 71 444 élèves (soit un rapport « professeurs/100 élèves » égal à 5,03) . Pour rattraper la moyenne nationale (P/E = 5,22) nous devrions être 3 729. Il faut donc la création nette de 136 postes d'enseignant-e-s.

Revendiquons ensemble les 136 postes
en signant la pétition intersyndicale !

Signer la pétition en cliquant sur le lien https://www.change.org/p/postes-en-35

PPCR - le projet de réforme de l'évaluation des enseignants est dangereux : la ministre doit le retirer

La ministre a décidé de refondre l'évaluation des personnels enseignants. La notation chiffrée serait remplacée par une évaluation fondée sur une inspection et deux entretiens professionnels reposant sur des critères pour l'essentiel éloignés de l'enseignement. Ce projet va de pair avec la mise en place d'un « accompagnement » des personnels qui peut être imposé par la hiérarchie et renforce le contrôle de celle-ci sur nos collègues au détriment de leur liberté pédagogique. Ce projet, qui repose sur des critères subjectifs et qui est l'instrument de l'arbitraire et de l'individualisation, est dangereux, inacceptable.

*  Lire la lettre de la FNEC-FP FO, de la CGT Educ'action et de Sud Education
*  Lire la déclaration liminaire de la FNEC FP FO au CTM (Comité Technique Ministériel) du 16 novembre 2016
*  Signer et faire signer la pétition pour l'abandon du projet de réforme sur l’évaluation des enseignants

Création du corps des psychologues de l’Éducation nationale : fermetures de CIO, conditions de travail dégradées, carrières allongées...

Le décret de création de corps des psyEN, fusionnant les conseillers d’orientation psychologues et les PE psychologues scolaires en un seul corps, ne répond en rien aux revendications des personnels et remet en cause l'existence de personnels qualifiés chacun dans sa spécialité.

*  Lire la déclaration de la FNEC-FP FO sur la création du corps des Psychologues de l'Education nationale
*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO

Médecine scolaire : 20 ans de régressions

Conditions de travail qui se dégradent, personnels qui ne peuvent plus assurer leurs missions du fait de l'inadéquation du nombre de postes avec la réalité du terrain, l'organisation des différents services de santé scolaire, couplée au manque de moyens, aboutit à une régression importante du service de promotion de la santé en faveur des élèves depuis 20 ans. La politique ministérielle remet en cause le dépistage des troubles de la santé et donc la réussite scolaire des élèves.

*  Lire le communiqué commun des Médecins et Infirmiers FO Éducation Nationale

CNED en grève

Les personnels ne peuvent accepter les réorganisations successives dont le CNED est victime et demandent la stabilisation de l'établissement. Cela passe par l'arrêt de la diminution de la masse salariale, de l'externalisation des activités et la réintégration des missions du CNED. Les nouvelles suppressions de postes prévues pour 2017 ne sont pas acceptables. La FNEC-FP FO soutient totalement les revendications des personnels du CNED et dépose un préavis de grève le 23 novembre 2016 pour les défendre.

*  Lire la lettre de la FNEC-FP FO

Informations syndicales

Publié le

Réunion d'information syndicale
du secteur de Saint Gilles

mercredi 30 novembre 2016, de 14h à 17h
à l'école élémentaire Jacques Prévert, 5 bis rue du Parc à Saint Gilles

Réunion d'information syndicale
spéciale écoles avec ULIS

mercredi 7 décembre 2016, de 14h30 à 17h30
dans les locaux de FO, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Ste Anne)

*  Lire l'appel des enseignants des écoles avec ULIS

Chaque collègue peut participer à trois demi-journées d'information syndicale (9h) dans l'année, dont une sur temps de classe, les autres pouvant être imputées aux 108 heures annualisées.

Signez la pétition intersyndicale en ligne
« Revendiquons la création immédiate de 136 postes d'enseignant-e-s en Ille-et-Vilaine »

Les organisations syndicales SDEN CGT 35, SUD Education 35, SNUDI FO 35 se sont rencontrées le jeudi 10 novembre 2016. Elles ont décidé d'engager la mobilisation pour obtenir les postes permettant une véritable amélioration des conditions de travail.

Dans le 35, nous sommes 3 593 enseignant-e-s devant 71 444 élèves (soit un rapport « professeurs/100 élèves » égal à 5,03) . Pour rattraper la moyenne nationale (P/E = 5,22) nous devrions être 3 729. Il faut donc la création nette de 136 postes d'enseignant-e-s.

Revendiquons ensemble les 136 postes
en signant la pétition intersyndicale !

Signer la pétition en cliquant sur le lien https://www.change.org/p/postes-en-35

PPCR, projet d'évaluation des enseignants : FO, CGT, SUD demandent à la ministre de renoncer !

L’intersyndicale a publié un nouveau communiqué dans lequel elle réaffirme son exigence d'abandon du projet ministériel. Elle appelle les personnels à se réunir, à prendre connaissance du projet, à prendre position pour son retrait.

*  Lire le communiqué intersyndical
*  Lire le communiqué de la FNEC FP FO

Pour y voir plus clair :

      PPCR, qu'est-ce que c'est  ?
   
  Est-ce qu’avec PPCR je vais gagner plus d’argent ?
   
  Tous les collègues pourront-ils accéder à la nouvelle «classe exceptionnelle ?»
   
  Les nouvelles grilles d’évaluation constituent-elles une reconnaissance de «ce qu'on fait déjà»?
   
  Les rendez-vous de carrière permettront-ils aux collègues de gravir les échelons plus rapidement puisqu’ils seront inspectés régulièrement ?
   
  La disparition de la note chiffrée est-elle une bonne chose ?
   
  Que va devenir ma note ?
   
  Quelle est le calendrier de mise en place de ce projet ?

Les réponses à toutes ses questions et l'explication de la position de FO, qui réclame l'abandon du projet PPCR, dans l'analyse du SNUDI-FO.

Dans l'Education Nationale, les personnels administratifs sont déjà, depuis plusieurs années, passés à la moulinette des entretiens de carrière et de l'évaluation par compétences. Individualisation et destruction statutaire leur ont été imposées.

Alors même que l'entretien professionnel a été souvent présenté comme un simple moment d'échange entre l'agent et son supérieur hiérarchique, force est de constater que cela n'est certainement pas le cas. Il conditionne aujourd'hui une grande partie de la carrière (promotions et salaires). Injustice, arbitraire, assujettissement de chaque agent à son évaluateur, absence de réelle possibilité de recours, tels sont les réalités du passage d'une gestion statutaire collective à une relation contractuelle individualisée.

*  Lire le communiqué du SPASEEN-FO

La hors classe pour tout le monde : une vraie fausse promesse !

*  Lire le communiqué de l'UIAFP FO

Projet ministériel de transformation du CAPA-SH en CAPPEI et nouvelle circulaire sur les EREA : le processus de destruction de l'ASH se poursuit

CAPPEI

La ministre prétend remplacer le CAPA-SH et le 2CASH par une formation unique premier et second degré : le CAPPEI (certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive). Ce projet prévoit la réduction des heures de formation, l'indifférenciation du premier degré et du second degré, la fusion des actuelles options du CAPA-SH, la restriction d'accès à la formation et l'ajout d'une épreuve transformant les enseignants spécialisés en « personnels ressources ».

Une fois encore ce n'est pas la transformation mais une véritable destruction de l'ASH qui est en marche.

*  Lire le document sur le CAPPEI
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur le CAPPEI

EREA

Dans le cadre de la loi de refondation, qui consacre l'inclusion des élèves en situation de handicap, le ministère a confirmé lors du 2nd groupe de travail ministériel EREA du 6 octobre 2016 sa volonté de sortir rapidement (d'ici décembre) une nouvelle circulaire sur les EREA rénovant celle du 17 mai 1995 avec la même philosophie inclusive que la nouvelle circulaire qui prépare la disparition-dilution des SEGPA.

Ce projet s'inscrit dans la logique de destruction de la formation spécialisée avec le CAPPEI et la remise en cause du régime indemnitaire des enseignants spécialisés.

*  Lire le communiqué EREA du SNUDI-FO

Livret scolaire unique : suspension immédiate !

*  Lire le 4 pages spécial du SNUDI FO
 

Informations syndicales

Publié le

Mouvement interdépartemental : calendrier des opérations

Télécharger le calendrier des opérations du mouvement interdépartemental

Avancement 2016-2017 : CAPD le 22 novembre 2016

Télécharger la fiche de suivi du SNUDI FO

Abandon du projet PPCR d’évaluation des enseignants

La décision gouvernementale de mettre en œuvre le protocole PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations), protocole que les organisations majoritaires de la Fonction Publique FO, CGT et Solidaires ont refusé de signer, fait peser les plus graves menaces sur notre statut, nos carrières et nos salaires.

Or du fait de la multiplication des prises de position contre le projet, la ministre a décidé de reporter l’examen des projets de décret sur l’évaluation des personnels enseignants,  d’éducation  et  psychologues  au  5 décembre. Initialement,  c’était  le  CTM  du 16 novembre qui devait en discuter.

Lire l'article sur PPCR
Lire le communiqué de la FNEC FP FO du 7 novembre 2016

Remplacement des enseignants : plutôt que de créer les postes nécessaires, la ministre attaque les personnels !

Le 18 octobre dernier, la ministre de l’Éducation nationale a présenté des mesures très médiatisées sur le remplacement des enseignants (nomination et affectation des remplaçants sur le département, chasse aux absentéistes, formation hors temps scolaire).

Lire l'article sur le remplacement des enseignants

La ministre cherche à multiplier les postes à profil au détour de la note de service sur le mouvement intra-départemental

Le ministère entend modifier la note de service sur le mouvement intra-départemental pour préconiser le recours à des postes a profil pour les écoles isolées en zones rurales ou de montagne (en particulier les classes uniques). Force Ouvrière s'oppose à cette mesure que rien ne justifie et revendique le maintien des affectations au barème, garantie de l'égalité de traitement.

Lire l'article sur les postes à profil

Violences contre les personnels : FO demande la mise en œuvre de la protection fonctionnelle

La Ministre de l’Éducation Nationale s’est exprimée sur la succession de violences et d’agressions dont ont été victimes plusieurs personnels de direction ou enseignants ces derniers jours.

FO rappelle que si les personnels peuvent déposer plainte pour obtenir une indemnisation des préjudices subis, l'administration a quant à elle l’obligation de mettre en œuvre la protection fonctionnelle.

Lire l'article sur la protection fonctionnelle

Loi travail dans la fonction publique : le Compte Personnel d'Activité (CPA), un outil pour broyer le statut !

Dans la Fonction publique, les dispositions statutaires garantissent aux agents leurs droits et non un compte personnel, c’est ce que défend FORCE OUVRIERE.

Avec notre fédération de fonctionnaires, la FGF-FO, la FNEC-FP FO reste totalement opposée à l’instauration du CPA dans la Fonction publique.

Avec notre confédération, nous restons déterminés à obtenir l’abrogation de la Loi Travail.

Lire le communiqué de la FNEC FP FO

Informations syndicales

Publié le

L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles

FORCE OUVRIÈRE a toujours revendiqué une orientation et une compensation adaptées au handicap et/ou à la difficulté pour les élèves à besoins particuliers et la création de tous les postes et structures spécialisés à hauteur des besoins.

Or l'inclusion scolaire « rendue nécessaire » par la Loi de Refondation Peillon dégrade nos conditions de travail, ne tient pas compte des besoins particuliers des élèves en situation de handicap et remet en cause l'existence même des classes spécialisées et des structures spécialisées : RASED, CLIS-ULIS, IME, ITEP SEGPA, EREA...

Réunion d'information syndicale spéciale écoles avec ULIS
mercredi 9 novembre 2016 de 14h30 à 17h30

dans les locaux du SNUDI FO, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Ste Anne)

Pour obtenir la prise en compte des élèves d'ULIS dans la carte scolaire, organisons-nous collectivement. La participation aux RIS est un droit. Ce temps est imputable aux 108 heures.

*  Télécharger le document Inclusion scolaire

Évaluation : Non au fichage des élèves et à l’alourdissement des taches des personnels ! Respect de l’indépendance pédagogique individuelle !

Carnet de suivi des apprentissages en maternelle et nouveau « livret scolaire unique numérique » (LSUN) en élémentaires : le SNUDI-FO s'oppose à la mise en place des nouvelles modalités d’évaluation et revendique l'abandon de ces outils.

*  Lire le tract " LSUN " du SNUDI FO 35

CAPD avancement mardi 22 novembre

La CAPD avancement d'échelon se tiendra le mardi 22 novembre à 9 heures à la DSDEN.

Le SNUDI-FO a toujours dénoncé le système au "mérite" qui existe actuellement et revendique l'avancement le plus rapide pour tous, et une véritable revalorisation, égalitaire, de 8% d'augmentation de la valeur du point d'indice, l'attribution de 50 points supplémentaires pour tous.

Le SNUDI FO dénonce l'accord minoritaire PPCR, et sa transposition dans l’Éducation Nationale, qui loin de répondre aux revendications va substituer au système actuel un système encore plus inégalitaire, avec une évaluation " à la tête du client ", sur des compétences très éloignées des missions d'enseignement et de la classe.

Pour le SNUDI FO, PPCR et le projet de décret sur l'évaluation doivent être abandonnés.

*  Télécharger la fiche de suivi avancement 2016-2017
*  Lire le 4 pages " projet d'évaluation des enseignants "
*  Lire le courrier intersyndical à la ministre
*  Lire le communiqué de la FNEC FP FO du 17 octobre 2016

APC, obligations règlementaires de service

L'an dernier, le SNUDI FO, la CGT Educ'action et Sud Education avaient organisé en intersyndicale une RIS sur les obligations de services, les conditions de travail des enseignants.

Le constat était net : les enseignants du premier degré n'en peuvent plus, les 108 heures, et notamment les APC pèsent lourdement et épuisent les collègues. La question des dix minutes d'accueil avant la classe avait été abordée, et la revendication de leur déduction des APC faisait l'unanimité. Le SNUipp, invité, avait refuser de s'associer à cette initiative.

Pour le SNUDI FO, il faut en finir avec les APC, et plus largement avec les 108 heures. C'est la condition pour retrouver intégralement notre liberté pédagogique. Le ministère veut engager des discussions sur le temps de travail des enseignants. Ce que veut le ministère, c'est placer les enseignants du premier degré, comme il l'a fait pour ceux du second degré, dans le cadre général de la fonction publique des 1607 heures annuelles, sur l'ensemble de l'année scolaire (congés scolaires compris). Ce que veut le ministère, c'est rendre obligatoire l'ensemble des tâches liées à la territorialisation de l'école (mise en œuvre des PEdt, " coopération avec la communauté éducative et les partenaires de l'école "...), c'est faire ainsi éclater le cadre national de notre statut particulier et les garanties qui y sont attachées, c'est imposer sans limite réunions et " formations " (il conviendra d'ailleurs de tirer le bilan des formations académiques des 18 et 19 octobre, n'hésitez pas à nous faire part de votre expérience), y compris pendant les vacances.

Le SNUDI FO l'affirme clairement : il n'acceptera pas !

-  Ni APC, ni temps supplémentaire de réunion
-  Abrogation des décrets Peillon-Hamon dits de réforme des rythmes scolaires
-  Abandon du projet de décret modifiant nos obligations de service
-  Abandon du projet d'évaluation des enseignants
-  Maintien du statut national des professeurs des écoles et des obligations de service définies en horaires hebdomadaires d'enseignement.

Informations syndicales

Publié le

Obligations de service, APC, réforme de l'évaluation, mesures de sécurité...

La pression est forte dans les écoles, les attentes institutionnelles de plus en plus pressantes, les conditions de travail se dégradent...

Pour connaître ses droits, s'organiser collectivement, se défendre, participez aux réunions d'information syndicale du SNUDI FO 35

mardi 18 octobre 2016, de 17h à 20h
et mercredi 19 octobre 2016, de 9h à 12h,

dans les locaux du syndicat, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Ste Anne).

Chaque collègue peut participer à trois demi-journées d'information syndicale dans l'année, dont une sur temps de classe, les autres pouvant être imputées aux 108 heures annualisées.

En lien suivant, le modèle de courrier à adresser à l'IEN, au moins 48 heures avant la date de la réunion.

Ecoles avec ULIS : RIS le mercredi 9 novembre 2016

De nombreux collègues d'écoles avec ULIS nous ont fait part des difficultés posées par l'application de la circulaire de 2015 qui a transformé les CLIS en ULIS, c'est des classes spécialisées en dispositifs d'inclusion. Les élèves sont désormais inscrits dans les classes ordinaires de l'école.

Lors de la préparation de la carte scolaire, le SNUDI FO est intervenu pour que cette évolution règlementaire soit prise en compte, ce qui a été en partie le cas. Pour autant, dans la plupart des écoles avec ULIS, les difficultés demeurent, notamment du fait des effectifs chargés.

Jusqu'à présent, des écoles ont réagi isolément, mais certaines ont sollicité le SNUDI FO pour mettre en place des conditions d'une réflexion et d'une action collective.

Le SNUDI FO 35 propose donc une réunion d'information syndicale, ouverte à tous mais exclusivement consacrée aux problématiques que posent l'existence d'une ULIS dans une école

mercredi 9 novembre 2016 de 14h30 à 17h30
dans les locaux du syndicat

35 rue d’Échange à Rennes (métro Sainte Anne)

En lien suivant, le modèle de courrier à adresser à l'IEN, au moins 48 heures avant la date de la réunion.

Inclusion scolaire

FORCE OUVRIERE a toujours revendiqué une orientation et une compensation adaptées au handicap et/ou à la difficulté pour les élèves à besoins particuliers et la création de tous les postes et structures spécialisés à hauteur des besoins.

Or l’inclusion scolaire «rendue nécessaire» par la Loi de Refondation Peillon dégrade nos conditions de travail, ne tient pas compte des besoins particuliers des élèves en situation de handicap et remet
en cause l’existence même des classes spécialisées et des structures spécialisées : RASED, CLIS-ULIS, IME, ITEP, SEGPA, EREA…

*  Lire le 4 pages : " Spécial Inclusion Scolaire "

Recrutement sur la liste complémentaire,
face à la mobilisation, la ministre entrouve des portes.

Depuis 3 ans le SNUDI-FO revendique le recours à la Liste Complémentaire du Concours PE pour faire face aux besoins criants en postes dans les écoles. Toutes les déclarations ministérielles sur les 60 000 postes ne peuvent pas faire disparaitre la situation catastrophique dans les écoles : classe surchargées, manque de remplaçants, sans compter le nombre accru d’élèves en inclusion…

Depuis la rentrée le SNUDI-FO a multiplié les initiatives (lettre à la ministre, rassemblement et pétitions dans les départements) pour obtenir de la ministre qu’elle ouvre la Liste complémentaire. Le ministère vient d’annoncer qu’il autorise les recteurs, dans trois académies, à recourir de manière limitée à la Liste Complémentaire, uniquement pour pallier partiellement aux vacances d’emplois.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO (6 octobre 2016)

Abrogation de la loi " Travail "

Action unitaire FO-CGT-FSU-Solidaires-UNEF
pour l'abrogation de la loi travail

Rassemblement mardi 18 octobre à midi
esplanade Charles De Gaulle à Rennes

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>