Evaluations CE1 - CM2

Publié le par SNUDI-FO 35


Le Ministre persiste et signe… 

Le ministre Luc Chatel a décidé de reconduire l’organisation d’évaluations nationales pour les élèves de CM2, du 18 au 21 janvier, et du 17 au 21 mai 2010 pour les élèves de CE1 avec le maintien de l’indemnité de 400 euros pour les enseignants concernés. Si certains aspects des évaluations 2009 ont été modifiés (codage prenant en compte les « non-réponses » des élèves, par exemple…) les problèmes essentiels demeurent.

Lire le communiqué [...]

Dossier PPMS

Publié le par SNUDI-FO 35


Face aux conséquences juridiques possibles, en cas de drame, pour les personnels qui auraient "bricolé", sans en avoir ni la compétence ni les moyens, des mesures de sécurité, le SNUDI-FO a réalisé le dossier que vous trouverez en lien qui rappelle notamment que le directeur a une obligation d’exécution de la réglementation de sécurité existante et non d’en être l’initiateur.

Pandémie grippale : dernière minute

Publié le par SNUDI-FO 35


La fermeture par arrêté préfectoral d'une école vaut pour tous : élèves et salariés.

Les enseignants doivent donc rester chez eux. C'est la décision prise ce matin par M. HUCHET en conseil d'inspecteurs, et c'est la consigne donnée aux IEN du département.

Le SNUDI FO 35  avait été informé hier par des collègues de la consigne orale de leur IEN de se rendre dans leur école fermée pour cause de grippe A.

Le SNUDI FO avait exprimé son désaccord auprès de l'administration et donné consigne aux collègues de ne pas répondre à cet ordre. Il se félicite donc de la décision prise par l'Inspecteur d'Académie.

Pandémie grippale : écoles fermées par arrêté préfectoral

Publié le par SNUDI-FO 35


Ecoles fermées par arrêté préfectoral :
les enseignants n'ont pas à s'y rendre !


Des collègues nous informent que leur IEN leur demande de se rendre sur leur école, alors que celle-ci a été fermée par décision préfectorale.
Dans ce cas, ni l'IA ni les IEN ne peuvent y contrevenir. La décision de fermeture est une mesure sanitaire. Les enseignants ne sauraient être contraints de se rendre sur leur école, sauf en cas de réquisition, qui ne peut être le fait que du préfet.
En cas de problème, contactez le SNUDI FO 35.

Vous trouverez en lien le courrier adressé aujourd'hui à l'IA par le SNUDI FO 35 [extrait] :

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

L’Inspecteur d’Académie des Hauts de Seine a adressé un courrier aux enseignantes qui entraient dans leur 3ème trimestre de grossesse : « au vu des études et des observations épidémiologiques récentes sur le virus de la grippe H1N1, il semble qu’il pourrait y avoir un risque accru pour la mère et pour le bébé au cours du 3ème trimestre de la grossesse. Des études sont en cours pour en évaluer la réalité et l’importance. […] C’est la raison pour laquelle j’ai pris la décision de vous proposer de quitter votre service d’enseignant devant élèves dès le […] et de vous placer en position d’inaptitude temporaire jusqu’à la date de début de votre congé de maternité.
Cette position administrative est sans aucune conséquence sur votre rémunération, ni sur le déroulement de votre carrière […]- Nous organiserons bien entendu sans retard votre remplacement. »
Nous pensons qu’il s’agit là d’une position responsable qui devrait être étendue à toutes les académies.

Lire la suite [...]

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 > >>