Informations syndicales

Publié le

La FNEC FP FO reçue par la ministre de L'éducation Nationale

Lundi 15 septembre, une délégation de la FNEC FP-FO et de ses syndicats nationaux a été reçue par Madame Najat Valaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

La délégation FO a souligné les conditions très difficiles de la rentrée scolaire...

* Lire le compte rendu de l'audience

Réforme des rythmes scolaires

Malgré des situations très diverses, les faits confirment la nocivité des décrets HAMON-PEILLON. Alors qu'aucune des revendications des personnels n'a été satisfaite, les conséquences de la généralisation de la réforme des rythmes scolaires, de territorialisation de l'école, à des degré divers, pèsent sur les personnels.

Plus que jamais, FO revendique l'abrogation des décrets.

* Lire le communiqué national du SNUDI FO

Stagiaires : le ministère répond, mais des zones d'ombre demeurent

* Lire le communiqué de la FNEC FP FO
* Télécharger le journal spécial stagiaires 2014

Salaires

FO revendique l'augmentation de 8% de la valeur du point d'indice et l'attribution de 50 points d'indice supplémentaires.

Cela passe par l'abandon du Pacte de responsabilité et de la réduction de 50 milliards de dépenses publiques qui l'accompagne.

* Lire le tract du SNUDI FO

SEGPA en danger : informer, mobiliser !

Le ministère veut transformer les SEGPA en dispositif d'inclusion de type ULIS. FO alerte les personnels, les appelle à se réunir et à définir leurs revendications.

* Lire le communiqué de la FNEC FP FO
* Lire le communiqué du SNUDI FO 35

Informations syndicales

Publié le

Réunions d'information syndicale

Participez aux réunions d'information syndicale du SNUDI FO

Mercredi 24 septembre 2014
de 14h30 à 17h30


Mercredi 1er octobre 2014
de 9h30 à 12h30

Pour participer, informez votre IEN  3 jours à l'avance. Les réunions d'information syndicale sont un droit, faisons le vivre.

* En lien suivant, un modèle de courrier d'information à adresser à votre IEN

L'école du socle, c'est l'école au service de l'économie

La FNEC FP FO, en 4 pages synthétiques, rappelle en quoi l'introduction de la notion de compétence à l'école n'a rien à voir avec la pédagogie et la "réussite" des élèves - que tout le monde revendique, mais que personne ne définit - mais répond à des objectifs économiques définis notamment par l'OCDE.

* Lire le 4 pages de la FNEC FP FO

Ecole Laique 35, le trimestriel du SNUDI FO 35
le n°120 bientôt dans vos écoles

- Edito
- Compte-rendu CTSD (04/09/14)
- Compte-rendu CAPD (05/09/14)
- Compte-rendu groupe de travail (15/09/14)
- Droit syndical : Réunions d'Informations syndicales (RIS)
- Tract national FNEC : " Une rentrée sous le signe de l’austérité "
- " Il faut sauver le service public " de Jean-Claude Mailly
- Syndicalisation 2014

* Télécharger le bulletin

Fiscalité : pour un impôt juste, progressif et redistributif

A l'heure où le gouvernement fait peser sur les ménages et la Sécurité Sociale ses cadeaux au patronat, Force Ouvrière ne se joint pas au chœur des poujadistes anti fiscalité, mais rappelle ses positions et analyses et plaide pour une réforme fiscale qui redonne toute sa place à un impôt sur le revenu juste, progressif, redistributif, permettant de financer l'action publique dans toutes ses dimensions, au bénéfice de tous les citoyens.

* Télécharger le guide fiscalité de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière

Réforme territoriale : alerte sur les statuts !

Publié le

En lien suivant, l'analyse de la FNEC FP FO.

La réforme territoriale menace les statuts de tous les personnels. La FNEC FP FO défend les statuts particuliers, combat les fusions, mutualisations de services qui n'ont d'autres finalités que la suppression de milliers de postes avec comme conséquence majeure, les mobilités imposées aux personnels.

La réforme des rythmes scolaires et la loi de refondation de l'école s'inscrivent totalement dans ce cadre. Aux règles nationales, aux droits et garanties statutaires se substituent des règles définies localement, dans des cadres contractuels (PEdT, contrats d'objectifs tripartites dans le second degré), qui fragilisent, voire font éclater les garanties statutaires des personnels. L'exemple des personnels sur postes fractionnés (TRS)  et des titulaires remplaçants dans le premier degré en est un exemple flagrant.

Maintien des statuts
Abrogation des décrets Peillon-Hamon de destruction du statut
Création des postes nécessaires
Abandon de la réforme territoriale

Informations syndicales

Publié le

Ajustements de carte scolaire 

Cette année encore, les enseignants du premier degré ne connaîtront aucune amélioration de leurs conditions de travail : les effectifs par classe, globalement, ne baisseront pas. C'est dans ce cadre qu'ils devront mettre en œuvre la réforme des rythmes scolaires, promouvoir une école bienveillante, plus égalitaire... et tout cela pour le même salaire.

* Lire le compte rendu du CTSD du 4 septembre 2014

Affectations : la réforme des rythmes scolaires désorganise totalement la rentrée

Rarement on aura connu une rentrée aussi chaotique du point de vue des affectations. Et tout n'est pas réglé. En cause, non pas les services de l'inspection académique, qui ont fait et font encore le maximum, mais les ministres qui ont publié les décrets de réforme des rythmes scolaires, et ceux qui les ont soutenus. En laissant les municipalités organiser comme elles pouvaient la journée et la semaine scolaire, les tenants de la réforme ont rendu la gestion des temps partiels et des TRS quasiment impossible. Ce sont encore une fois les personnels, enseignants et agents administratifs, sous pression, qui en font les frais.

Inédit : pour tenter de répondre aux attentes légitimes des collègues, l'IA met en place un groupe de travail le 15 septembre qui étudiera les demandes de changement d'affectation pour les TRS, de changement de jours non travaillés pour les temps partiels. Force Ouvrière défendra tous les dossiers qui lui seront confiés, mais la seule véritable réponse, c'est l’abrogation des décrets PEILLON-HAMON.

* Lire le compte rendu de la CAPD du 5 septembre 2014

Obligations de service des titulaires remplaçants et collègues sur postes fractionnés

Avant de quitter le ministère, Benoît HAMON, pas si frondeur que ça, a publié un décret sur les obligations de service des titulaires remplaçants et des collègues sur postes fractionnés. Ce décret autorise, réforme des rythmes scolaires oblige, à dépasser les 24 heures hebdomadaires d'enseignement pour ces personnels. S'il prévoit bien une récupération, il n'en précise pas les modalités, et surtout les soumet aux nécessités de service.
Lors de la CAPD, il a été clair qu'il faudrait que les collègues soient particulièrement attentifs au temps de service effectué.

Pour FO, la perspective plus qu'incertaine de pouvoir récupérer ne saurait nous faire accepter les dépassements des horaires hebdomadaires d'enseignement. Il faut abroger les décrets HAMON-PEILLON.

* Lire le décret 

direction, les nouvelles mesures enfin publiées

Publié le

Cher(e)s collègues,

Les nouvelles mesures concernant la direction d'école que nous annoncions il y a quelques jours ont été publiées au BO aujourd'hui. L'IA nous a confirmé qu' elles entraient en vigueur dès aujourd'hui.
Pour ce qui concerne les dispenses d'APC, elles seront les suivantes :

  • 6 heures pour les directeurs des écoles de 1 et 2 classes,
  • 18 heures pour les directeurs des écoles de 3 et 4 classes,
  • 36 heures, soit la totalité pour les directeurs des écoles de plus de 5 classes.

Les adjoints des écoles auront la tâche d'effectuer les APC auprès des élèves des directeurs déchargés.