Informations syndicales

Publié le

Pas touche au droit de grève

Le bureau du SNUDI FO 35, réuni le jeudi 13 octobre 2022 apporte son soutien aux salariés des raffineries Total Energie et Esso-Exxon Mobil en grève pour revendiquer, avec leurs syndicats FO et CGT, des augmentations de salaires.

Le gouvernement a lancé une procédure de réquisitions des personnels et menace d'envoyer les forces de l'ordre pour mettre fin au blocage des dépôts.

Ainsi, le gouvernement remet en cause le droit de grève et la liberté de revendiquer.

Mais qui "bloque le pays" ? Qui encourage le patronat à refuser toute négociation sur les salaires ? Qui envisage de faire travailler jusqu'à plus de 65 ans ?

A l'heure où les entreprises du Cac 40 versent 44,3 milliards de dividendes à leurs actionnaires au second trimestre, le budget de l'Education Nationale n'est augmenté que de 3,7 milliards d'euros.

Les grévistes expriment des revendications communes à tous les salariés, du privé comme du public, dont les professeurs des écoles, les AESH et psyEN. Les 3.5% d'augmentation du point d'indice concédés par le gouvernement sont très loin de compenser l'inflation. Les annonces du Ministre Ndiaye "travailler plus pour perdre moins" sont également en contradiction avec "les 10% inconditionnels " avancés par le Président Macron qui s'avèrent n'être que de la poudre aux yeux.

Le bureau du SNUDI FO 35 estime que l'heure est bien à la préparation de la grève pour l'augmentation de nos salaires pour tous et sans contrepartie, pour stopper les attaques statutaires et la réforme des retraites préparée par le gouvernement. Le bureau du SNUDI FO 35 appelle les personnels des écoles d'Ille-et-Vilaine à rejoindre la grève interprofessionnelle qui se prépare le mardi 18 octobre à Rennes et dans toute la France.

Rassemblement mardi 18 octobre à 11h
place de la République à RENNES

Lire le communiqué de la FNEC FP FO

La déclaration préalable d’intention de faire grève est à envoyer avant lundi 26 septembre minuit. Consulter notre page "Grève" pour plus d’information.

Télécharger la déclaration préalable à la grève

Contre la liquidation du lycée professionnel

Le  projet  Macron  de  réforme  des  lycées  professionnels  vise  à  les  transformer  en  centres d’apprentissage  livrés  au  patronat,  à  s’attaquer  aux  diplômes  nationaux  et  au  statut  des  professeurs de  lycée  professionnel.  Le  président  Macron  prévoit  même  de  confier  la  présidence  des  Conseils d’administration  des  LP  aux  chefs  d’entreprises,  qui  décideraient  des  fermetures  et  ouvertures  de formations, en fonction des besoins locaux.

De contre réformes en contre réformes, le patronat, grâce à tous les gouvernements, de gauche comme de droite, reconquiert progressivement une hégémonie sur la formation professionnelle, perdue à la libération. Les élèves de LP avaient déjà perdu une année d’étude avec le bac-pro en 3ans en 2009 et la réforme Darcos , ils ont de nouveau perdu entre 3h et 4h hebdomadaires lors de la réforme Blanquer de 2019 qui introduisait entre autre les campus des métiers.

Cette casse de l’enseignement professionnel se poursuit avec la nouvelle réforme à venir. Nous ne pouvons laisser faire. Le SNUDI FO 35 appelle tous les collègues à exprimer clairement leur volonté de voir le projet annoncé retiré et à se mobiliser aux côtés des professeurs du second degré.

Rassemblement mardi 18 octobre
à Rennes devant la DSDEN à 11h

Une audience avec le recteur a été demandée par les organisations syndicales.

* Lire le communiqué de la FNEC FP FO

Lettre ouverte sur l’inclusion à la française : état des lieux en Ille-et-Vilaine

Parents d’élèves en situation de handicap, représentantes d’associations s’occupant des personnes en situation de handicap, éducatrices et éducateurs spécialisés, personnels de l’Education Nationale (AESH, professeurs en ULIS ou en enseignement général…), se sont réunis jeudi 9 juin 2022 à la Maison de Quartier de Villejean à Rennes pour participer à la réunion publique initiée par trois syndicats de Force ouvrière d’Ille-et-Vilaine : le SDAS FO 35, le SNUDI FO 35 et le SNFOLC 35.

Cette réunion avait pour objet de débattre toutes et tous ensemble de l’inclusion systématique telle qu’elle se pratique dans notre département et notre pays depuis la mise en place de la Loi Montchamp en 2005 aggravée par les différents Comités de suivi de l’école inclusive.

L’inclusion des élèves en situation de handicap se fait de manière extrêmement dégradée en Ille-et-Vilaine, encore plus en cette rentrée scolaire 2022 : enfants sans accompagnement alors que le besoin est notifié par la MDPH, enfants dont le volume horaire de la notification n’est pas respecté, délai d’attente de plusieurs années avant d’obtenir une place dans les établissements médico-sociaux (des centaines d’élèves en attente d’IME, ITEP ou IES, sont dans des classes accompagnés par des AESH).

Conditions de travail inacceptables pour les AESH : multiplication du nombre d’élèves à suivre, multiplication du nombre de lieux de travail par la mise en place des PIALs, exposition physique et morale à des profils d’élèves relevant d’un accompagnement renforcé.

Conditions de travail dégradées pour les enseignantes et enseignants : multiplication d’élèves à profil particulier (PPRE, PAP, PAI…) dans des classes déjà surchargées avec des injonctions intenables à la différenciation généralisée.

Cette réunion a débouché sur la rédaction d'une lettre ouverte adressée à notre ministre.

Le SNUDI-FO 35 organise un stage inclusion
 le 18 octobre prochain
pour informer et aider les PE et les AESH

A ce jour plus de 200 fiches SST ont été adressées aux IEN dont la majeure partie suite à des problèmes liés à l'inclusion.

Informations syndicales

Publié le

Dans la rue le 29 !

L'intersyndicale  CGT, FO, FSU, Solidaires et des organisations étudiantes appellent à une journée de grève interprofessionnelle pour l'augmentation des salaires, la défense des services publics et des conquis sociaux (assurance chômage, retraites…) le jeudi 29 septembre.

Tract intersyndical

RDV à RENNES
11h00 esplanade Charles de Gaulle

AUTRES RDV DANS LE DEPARTEMENT
Saint-Malo, 11h00, chambre du commerce
Redon, 17h00, sous-préfecture
Vitré, 17h00, place de la gare
Fougères, 17h30, place Aristide Briand

A l'issue de la manifestation, une AG éducation se tiendra à 14h30 à Rennes à la MJC du Grand Cordel (18 rue des plantes). Venez nombreux !

Tract AG

Formation continue

Depuis la réception des premières notes de service de vos IEN et notamment celle portant sur les animations pédagogiques, nous nous rendons compte que, désormais, il ne se passe pas une année sans que nous soyons désignés d’office pour suivre une formation spéciale ! Animations pédagogiques « obligatoires » en maths, puis en français, puis en laïcité… quand nous ne sommes pas constellés… ou proposés en évaluation d’école !

Chaque année, le SNUDI-FO 35 intervient auprès des IEN et du DASEN pour faire respecter la réglementation, et force est de constater que le syndicat n’a jamais été contredit.

Point réglementaire : le décret n°2017-44 du 29 mars 2017 définit toujours nos obligations de service.
Il précise que nous devons «18 h consacrées à des actions de formation continue, pour au moins la moitié d’entre elles, et à de l’animation pédagogique ».

Ne figure dans ce texte aucune notion d’animation ou de formation obligatoire.

Aussi :

– vous êtes intéressés par des animations pédagogiques qui ne rentrent pas dans le cursus pour lequel votre IEN vous a inscrits. Vous vous inscrivez quand même aux animations pédagogiques auxquelles vous souhaitez participer via GAIA (jusqu'au 30 septembre dernier délai). Votre seule obligation est de justifier de 18h d’animations pédagogiques à la fin de l’année scolaire.

– vous êtes intéressés par des animations pédagogiques mais vous avez été désignés d’office pour une formation constellation PPCR (plan Math ou plan Français). Vous vous inscrivez quand même aux animations pédagogiques auxquelles vous souhaitez participer. Votre obligation est de justifier de 18 heures d’animations pédagogiques à la fin de l’année scolaire. Pour le SNUDI-FO 35, si les enseignants sont tenus de participer à 18h d’animations pédagogiques, il est de la responsabilité de l’institution d’organiser un plan de formation avec des animations pédagogiques que les PE peuvent librement choisir en fonction du contenu.

Concernant les constellations, elles n’ont aucun cadre réglementaire. Elles sont composées de 18h d’animations pédagogiques « constellées » (mais non obligatoires) ET de 12h d’observations en classe sur le temps scolaire. Si vous décidez de suivre ce cursus, nous rappelons :
    qu’aucune réunion ni entretien entre midi et deux ne peut être imposé ;
    qu’aucun texte réglementaire ne permet d’imposer à un enseignant la visite d’un de ses collègues, qui n’a aucun statut particulier pour cela, ni d’être filmé ;
    que l’on ne peut pas vous imposer des « devoirs à faire »…

Et, si vous n’êtes pas volontaire pour participer à la constellation, nous vous invitons à contacter le syndicat qui vous aidera à faire valoir votre droit et que vous souhaitez vous inscrire aux animations pédagogiques de votre choix.

Enfin, le SNUDI-FO 35 rappelle que vous pouvez participer à 9 heures de réunions d’information syndicale (RIS) et les déduire des animations pédagogiques que vous choisirez, y compris s’il s’agit d’une formation en « constellation » ou « désignée » (décret 447 du 28/08/82 et circulaire n°2014-120 du 16.09.2014) :

•    jeudi 29 septembre 17h30
salle communale (COMBOURG - 18 boulevard du mail)
•    mardi 4 octobre 18h00
UL Force Ouvrière (SAINT MALO - 8 rue Ernest Renan)
•    lundi 10 octobre 12h00
Ecole maternelle Les mains vertes (PLELAN LE GRAND - 14 rue de Montfort)
•    mardi 11 octobre 17h00
Ecole élémentaire François Renaud (SAINT LUNAIRE - 227 rue des écoles)
•    mardi 11 octobre 17h00
Ecole élémentaire Jacques Prévert (SAINT GILLES - 5 bis rue du Parc)

Rdv de carrière 2021-2022 : L’appréciation du DASEN est arrivée !

Le SNUDI-FO 35 accompagne ses adhérents
et tous les collègues qui le souhaitent.

Après la publication des appréciations des IEN, les enseignants ayant eu un rendez-vous de carrière en 2021-2022 prennent connaissance de l’avis final du Directeur Académique. Les appréciations finales de la valeur professionnelle figurant sur le compte rendu des agents qui ont eu un rendez-vous de carrière au titre de l’année scolaire 2020-2021 sont notifiées sur Iprof.

Nos collègues nous indiquent qu’ils ont d’ores et déjà pu prendre connaissance de cette appréciation. Certains se retrouvent avec un avis "satisfaisant" alors qu’il ont une majorité de "très satisfaisant". Cette évaluation au rabais n'est pas acceptable ! A réception, les enseignants concernés disposent de 30 jours pour adresser un recours gracieux contestant l’avis final.

L’appréciation finale a une incidence sur l’avancement, puisqu’elle détermine le délai de passage du 6e échelon au 7e, du 8e au 9e échelon, et pour la hors classe ( RDV de carrière au 9e échelon). Le dernier rendez-vous de carrière est très important puisque l’appréciation donnée par l’inspecteur reste “gravée dans le marbre” jusqu’à obtention de la hors classe !

Autrement dit, si vous n’êtes pas satisfait de votre avis final, si vous vous interrogez sur les démarches à entreprendre, n’hésitez pas à solliciter le SNUDI FO 35 pour obtenir une aide à la rédaction de votre courrier !

A noter que, suite à l’envoi des recours, l’administration disposera de 30 jours pour réviser l’appréciation. L’absence de réponse équivaut à un refus de révision.

Les enseignants qui souhaitent poursuivre leur recours disposeront alors de 30 jours pour saisir la CAPD. A noter que l'an passé la majorité des enseignants ayant porté leur recours devant la CAPD ont obtenu satisfaction concernant la révision de leur avis final.

Informations syndicales

Publié le

Tous en grève le 29 septembre

Les personnels de l’Education Nationale, professeur(e)s et AESH, réunis jeudi 8 septembre 2022 dans les locaux de l’UD FO 35 avec les syndicats SNUDI FO 35 et SNFOLC 35, ont fait le constat des conditions alarmantes de cette rentrée scolaire : 
    classes sans professeurs ; 
    classes surchargées (jusqu'à 30 élèves au primaire et 35 dans le secondaire) ; 
    élèves en situation de handicap insuffisamment accompagnés, parfois sans AESH ; 
    postes non pourvus au CNED et dans les établissements scolaires ; 
    multiplication des lieux d’affectation pour les enseignant(e)s et les AESH ; 
    4,5 jours de classe maintenus dans plusieurs communes du département (dont la ville de Rennes) ; 
    demande d'ouverture de classe refusée à la rentrée alors que les classes en CM atteignent 30 élèves  ; 
    conditions de travail dégradées.

Lire la prise de position de l'AG du jeudi 8 septembre 2022

A ceci s’ajoutent les difficultés financières que connaissent un bon nombre de personnels en raison de l’inflation (hausse des prix du carburant, hausse des loyers, prix des denrées alimentaires...). 
Cette situation ne peut plus durer.

Pour toutes ces raisons, nous serons en grève le 29 septembre 2022 et rejoindrons les salarié(e)s, les sans-emplois, les jeunes et les retraité(e)s qui manifesteront ce jour à Rennes et dans toute la France. Nous appelons aussi tous les personnels de l'Education à se saisir de la grève pour obtenir satisfaction sur les revendications. 

Rdv 11h00 place Charles de Gaulle à Rennes
Une AG Education aura lieu suite à la manifestation.

La déclaration préalable d’intention de faire grève est à envoyer avant lundi 26 septembre minuit. Consulter notre page "Grève" pour plus d’information.

*  Télécharger la déclaration préalable à la grève

Tract UD FO 35
Tract intersyndical d'Ille-et-Vilaine

Arrêt immédiat des évaluations d'école en Ille-et-Vilaine

À l’initiative du Conseil d’Évaluation de l’École, instance créée par la loi « pour une École de la confiance », une expérimentation d’évaluation des écoles a débuté au premier trimestre 2021, après celle instaurée dans le second degré. Le Ministre Blanquer entendait généraliser ce dispositif dès la rentrée à raison de 20% des écoles par an. Aujourd'hui, le Ministre N'Diaye recule puisqu'il annonce déjà le report des évaluations d'école après le premier trimestre. […]

Ce nouveau dispositif lie acquisitions et résultats des élèves aux pratiques professionnelles, tout en s’intéressant aux temps scolaire et périscolaire et au fonctionnement de l’école. Il ne peut ni constituer ni participer à l’évaluation des personnels, qui doit rester de la seule compétence de l’IEN.

La participation des collectivités constitue un risque d’ingérence et une nouvelle forme de territorialisation. Les questionnaires « type satisfaction » distribués aux parents et aux élèves transforment leur rapport au service public d’Éducation, rapport qui s’apparente à celui entre prestataire et un client.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU 35, SNUDI-FO 35, CGT-Educ’action 35, SUD éducation 35 et CNT-STE 35 s’opposent au pilotage par les résultats qui ont pour conséquence la mise en concurrence des écoles. Ce dispositif vient considérablement alourdir la charge de travail des personnels des écoles, particulièrement pour les directrices et directeurs, qui se retrouvent au centre d’un dispositif qui n’est pas souhaité. Il constitue une marche supplémentaire dans la généralisation du « tout évaluation » dans l’Éducation nationale, via une évaluation et d’un contrôle plus strict des écoles. Par ailleurs, les évaluations d’école ne doivent pas être le prétexte pour instaurer la rémunération au mérite.

Pour améliorer le fonctionnement des écoles, nos organisations considèrent que le ministère devrait plutôt créer en urgence les postes nécessaires, s’assurer de recrutements en conséquence et d’un plan de titularisation des contractuels, assurer une véritable formation initiale et continue, améliorer les conditions de travail et d’étude et augmenter les salaires.

Les organisations syndicales SNUipp-FSU 35, SNUDI-FO 35, CGT-Educ’action 35, SUD éducation 35 et CNT-STE 35 appellent les écoles qui refusent ces évaluations d'école à prendre position par des motions de conseil des maîtres et maitresses et à les faire remonter aux syndicats. Elles soutiendront tous les personnels qui subiraient des pressions pour les contraindre à accepter les évaluations d'école.

Tract intersyndical en intégralité

Réunion d'information syndicale

Le SNUDI FO 35 organise des réunions d'information syndicale les :

jeudi 29 septembre à 17 h 30
salle communale de Combourg
18 boulevard du Mail

mardi 4 octobre à 18 h 00
à l’Union Locale FO de Saint Malo
8 rue Ernest Renan

lundi 10 octobre à 12 h 00
à l'école maternelle Les mains vertes
Plelan le Grand, 14 rue Monfort

mardi 11 octobre à 17 h 00
à l'école élémentaire François Renaud
Saint Lunaire, 227 rue des écoles

mardi 11 octobre à 17 h 00
à l'école élémentaire Jacques Prévert
Saint Gilles, 5 bis rue du Parc

Les réunions syndicales sont ouvertes aux enseignants du 1er degré et aux AESH.

Peuvent y être abordés différentes problématiques : évaluations des écoles, scolarisation des élèves en situation de handicap, manque de moyens (remplaçants, places en établissement médico-sociaux, AESH…), formation continue…

Réunion d’information syndicale (RIS) – Vos droits

Chaque enseignant peut participer à 9 heures d’information syndicale par année scolaire : ces heures peuvent être déduites des 108 heures annualisées (sauf celles des 36 heures affectées aux APC).

Participer à une RIS est un droit, cela ne nécessite pas une demande d’autorisation d’absence mais une simple information de son IEN au moins 48 heures avant la réunion.

Toutes les informations sur les modalités pratiques autour des réunions d'information syndicale sont disponibles ici.

Télécharger le calendrier des RIS

Sommaire du bulletin n° 152

p.1 : L’édito
p.2 : Compte-rendu CTSD
p.3 : Rentrée chaotique / AESH-Frais de déplacement
p.4 : Quel recours ?
p.5 : RIS-Calendrier
p.6 : Evaluations d’école
p.7 : Grève 29 septembre
p.8 : Bulletin d’adhésion 2022

Télécharger en cliquant sur l'image

Stage de formation syndicale "inclusion scolaire"

Publié le

Des centaines de fiches SST dans le premier degré ont été rédigées concernant les conditions d'inclusion dans notre département l'an passé. Plus de 800 élèves qui ont une notification pour l'enseignement adapté se retrouvent dans les classes ordinaires avec des AESH non formés pour répondre aux besoins des élèves. La mise en place des PIAL conduit à rationnaliser les emploi du temps des AESH et leur impose d'accompagner jusqu'à 8 élèves par semaine, à remplacer leurs collègues absentes.

La dégradation des conditions de travail a conduit à la démission d'une centaine d'AESH l'an passé. Ainsi, sur le secteur de Saint-Malo, sur les 150 postes d'AESH, 22 postes ne sont pas pourvus et 7 AESH sont en congé de longue durée. De  nombreux élèves ne sont pas accompagnés en cette rentrée : à Saint-Gilles, 6 élèves bénéficiant d'une notification d'accompagnement humain n'ont pas d'AESH. A Bruz, ce sont 7 élèves qui sont dans ce cas… Il est alors demandé aux enseignants "de faire avec les moyens du bord" et aux AESH de prendre en charge toujours plus d'élèves dits mutualisés au détriment de la qualité de l'accompagnement.

Aucun collègue ne doit souffrir au nom de l'inclusion !

Face à cette situation dramatique :

Exigeons une scolarisation adaptée
pour les élèves à besoins éducatifs particuliers
- en classe ordinaire quand c'est possible -
- en classe ou en établissement spécialisé quand c'est nécessaire -

Le SNUDI-FO 35 dit OUI à l'inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers mais NON à l'inclusion sans limites : les besoins et les droits des élèves à besoins éducatifs particuliers, des autres élèves, des enseignants et des AESH doivent être respectés.

Pour informer sur les possibilités d'action face à une situation particulière difficile et construire une action collective sur cette question, le SNUDI FO 35 organise un stage de formation syndicale :

mardi 18 octobre 2022, de 9h30 à 17h00
dans les locaux du syndicat, 35 rue d'Echange à Rennes
en présence de César LANDRON,
secrétaire national en charge des questions ASH

Les stages de formation syndicale sont ouverts à tous, syndiqué-e-s ou non. Pour y participer, inscrivez-vous dès à présent auprès du syndicat qui vous adressera une convocation. La demande d'autorisation d'absence devra être envoyée à l'IEN au moins un mois avant la date du stage soit le samedi 17 septembre 2022 au plus tard.

Informations syndicales

Publié le

Stage de formation syndicale "inclusion scolaire" :
aucun collègue ne doit souffrir au nom de l'inclusion

Exigeons une scolarisation adaptée
pour les élèves à besoins éducatifs particuliers
- en classe ordinaire quand c'est possible -
- en classe ou en établissement spécialisé quand c'est nécessaire -

Le SNUDI-FO 35 dit OUI à l'inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers mais NON à l'inclusion sans limites : les besoins et les droits des élèves à besoins éducatifs particuliers, des autres élèves et des enseignants doivent être respectés.

Pour informer sur les possibilités d'action face à une situation particulière difficile et construire une action collective sur cette question, le SNUDI FO 35 organise un stage de formation syndicale :

mardi 18 octobre 2022, de 9h30 à 17h00
dans les locaux du syndicat, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Sainte Anne)
en présence de César LANDRON,
secrétaire national en charge des questions ASH

Les stages de formation syndicale sont ouverts à tous, syndiqué-e-s ou non. Pour y participer, inscrivez-vous dès à présent auprès du syndicat qui vous adressera une convocation. La demande d'autorisation d'absence devra être envoyée à l'IEN au moins un mois avant la date du stage soit le samedi 17 septembre 2022 au plus tard.

CTSD 1er degré : communiqué

L’année scolaire qui débute s’annonce pire que la précédente pour les personnels et les élèves des écoles d'Ille-et-Vilaine. Rien n’est fait pour remédier et empêcher que survienne à nouveau le chaos des non remplacements subi l’année dernière. Le DASEN annonce que tous les personnels nécessaires pour cette année scolaire n'ont pas encore été recrutés, qu'il fera appel à des enseignants contractuels supplémentaires (13 ont déjà été recrutés) et que des dizaines de postes d'AESH sont vacants. Rappelons au passage que seuls 21 INEAT ont été finalisés alors que les services ont reçu environ 300 demandes.

C’est dans ce contexte, alors que l’inflation ne cesse de grimper, que le président Macron évoque la fin de « l’abondance » ! Il déclare aux recteurs le 25 août que les difficultés de l’école ne relèvent pas d’une question de moyens : les enseignants apprécieront cette annonce de fin de l’abondance de postes et d’enseignants. […]

Lire le communiqué intégral de la FNEC FP FO 35
Lire la déclaration liminaire de la FNEC FP FO 35

Communiqué intersyndical suite au CTSD

"L’ensemble des organisations syndicales, FSU, CGT, FO, SGEN-CFDT, UNSA, s’est prononcé aujourd’hui en CTSD, "contre" les ajustements de rentrée proposés par le DASEN en Ille-et-Vilaine.
Or, la réglementation impose, dans ce cas, une nouvelle convocation du CTSD sur la carte scolaire avec au moins 8 jours de délai supplémentaire voire jusqu’à 30 jours !
L’ensemble des organisations syndicales dénonce la lourdeur de ces procédures qui auraient décalé d’autant, les ajustements de rentrée et l’affectation de personnels.
Par le passé ce report a déjà eu lieu dès le lendemain.
Dans le but de servir au mieux nos collègues et de limiter le temps d’attente, l’ensemble des organisations syndicales a décidé d’annuler le premier vote et a procédé à un nouveau vote d’abstention à l’unanimité.
Ce choix permet aux écoles de bénéficier au plus vite de ces mesures.
Les organisations syndicales déplorent cependant que toutes leurs demandes n’aient pas été entendues.
"
À Rennes le 5 septembre 2022

Réunion d'Information syndicale

   Que faire par rapport à la situation de mon école ? A la fermeture d'une classe ?
   Quelle initiative prendre en cas de non remplacement ? 
   J’ai un élève sans AESH, ou en attente de place en IME, que faire ? 
   Comment refuser l’évaluation d’école annoncée par l’IEN ? 
   Suis-je obligé de suivre la formation constellations ? 
   Et toute autre question…

En cette rentrée où s'annoncent des difficultés de remplacement, au moment où le ministre prévient qu’« il faudra faire avec les moyens du bord », Face aux projets du gouvernement remettant toujours plus en cause notre statut d’enseignants fonctionnaires d’Etat (évaluations d’école, expérimentation marseillaise, contrat local d’accompagnement…),

participez à la réunion organisée par le SNUDI-FO 35
le jeudi 8 septembre à partir de 17h00
à l'UD Force Ouvrière (35 rue d'Echange à Rennes)

Des dates de RIS seront prochainement communiquées. Si vous souhaitez que le SNUDI-FO 35 en organise une dans votre école, appelez au 06 43 03 93 67.

Important : Toutes les RIS (présentielles ou visio), sont régies par le décret 82-447 du 28 mai 1982, modifié par le décret 2012-224 du 16 février 2012, en application de l’exercice du droit syndical dans la Fonction publique. À ce titre, elles ont été déclarées auprès du DASEN afin que les collègues qui y participeront puissent les déduire de leurs heures annualisées obligatoires (48h de concertation en équipe, 18h de formation/animation/conférence pédagogique ou 6h de conseil d’école prévues par le décret n°2017-444 du 29 mars 2017). Pour cela, ne pas oublier d’informer votre IEN de votre participation à une RIS.

Vous avez droit de déduire 9h de vos obligations :
– Soit 3 heures prises sur le temps d’enseignement et 6 heures prises sur le temps de réunions ou de formation
– Soit 9 heures prises sur le temps de réunions ou de formation
Vous pouvez par exemple déduire 9h de RIS de vos heures d’animation pédagogique que vous choisirez.

Toutes les informations sur les modalités pratiques autour des réunions d'information syndicale sont disponibles ici.

Evaluations d'école : dispositif ébranlé

Vous trouverez en lien ci-dessous un communiqué du SNUDI-FO intitulé « Nous ne ferons pas d’évaluations d’école au 1er trimestre. On verra plus tard. »

Ce sont les propos tenus par le ministre Ndiaye devant la délégation de la FNEC FP-FO qui le sollicitait sur cette question lors d’une audience le 5 septembre.

Cette annonce est un véritable point d’appui pour amplifier la mobilisation pour l’abandon pur et simple de ces évaluations d’école…

Contactez le SNUDI-FO 35 !
Syndiquez-vous au SNUDI-FO 35 !

Communiqué du SNUDI-FO

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>