Informations syndicales

Publié le

Le 1er février, tous au rassemblement contre PPCR et la réforme de l'évaluation

●  Une revalorisation des salaires dérisoire pour une majorité des enseignants,
●  des promotions à la hors-classe plus qu’hypothétiques,
●  un accompagnement imposé permanent,
●  des critères d'évaluation qui n'ont que peu à voir avec le travail mené en classe,
●  des promotions arbitraires à la tête du client,
●  un passage de l'ancien au nouveau système pouvant s'accompagner de perte d'ancienneté,

nombreuses sont les raison de se mobiliser contre le projet de transposition de PPCR dans nos statuts et contre la nouvelle évaluation :

MERCREDI 1er FÉVRIER 2017
RASSEMBLEMENT A RENNES
DEVANT LE RECTORAT
A 15 HEURES

*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le 5 pages spécial «PPCR-Évaluation des enseignants » du SNUDI-FO
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur les problèmes posés par le reclassement
*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur les fausses promesses de revalorisation
*  Télécharger le bulletin de la FNEC-FP FO 35

Préparation de la carte scolaire

Groupe de travail : mercredi 1er février
CTSD : jeudi 9 février

Le département devrait accueillir 80 élèves de moins à la rentrée 2017.
Cependant l'académie s'est vu octroyer 65 emplois supplémentaires du fait de la prise en compte de facteurs territoriaux (mis en lumière par le nouveau zonage en aires urbaines de l'INSEE) et sociaux (évalués sur la base du revenu fiscal moyen par unité de consommation).

La quasi-totalité de ses créations de postes sera affectée à l'Ille-et-Vilaine (puisque les autres départements bretons voient leurs effectifs scolaires fortement chuter : - 2450 élèves). Le 35 bénéficiera donc de 61.5 postes supplémentaires, ce qui devrait permettre d'augmenter le P/E (rapport du nombre de professeurs pour 100 élèves) : il passerait ainsi à 5,18.

Pour le SNUDI-FO 35, qui revendique depuis plusieurs mois la création de 136 postes en Ille-et-Vilaine pour rattraper le P/E national (5,23), c'est une première avancée significative. Mais il convient de rester mobilisés car il reste encore du chemin à parcourir pour obtenir des conditions de travail et d'apprentissage satisfaisantes. Il s'agit aussi d'être vigilants afin que cette dotation se traduise par une baisse effective du nombre d'élèves dans les classes.

Le SNUDI-FO a donc besoin de vous pour préparer la carte scolaire :

●  faites-nous parvenir vos prévisions d'effectifs, à l'aide de la fiche de suivi carte scolaire ;
●  signez la pétition pour réclamer la création des 136 postes https://www.change.org/p/postes-en-35 ;
●  participez à la délégation qui portera les revendications des collègues en poste dans des écoles avec ULIS (lire le communiqué du SNUDI-FO 35). L'audience aura lieu à 17 heures, le vendredi 10 février 2017, à l'inspection académique.

Réunion d'information syndicale

Lundi 30 janvier 2017
à partir de 17 heures
Union Locale FO de Fougères
7 rue Charles Malard à Fougères

Pour participer à la réunion d'information syndicale :

●  Avant la RIS, envoyez à votre IEN un courrier l'informant de votre intention de participer à la RIS (voir modèle de courrier).

●  Après la RIS : envoyez à votre IEN l'attestation de participation à la RIS qui vous sera remis au cours de celle-ci.

Informations syndicales

Publié le

PPCR-évaluation : Retrait du projet de décret !

Dans une école élémentaire parisienne, les délégués FCPE ont adressé à tous les parents un questionnaire d'évaluation de l’école et de ses enseignants comportant des questions telles que « Que pensez-vous de la qualité des échanges entre vous et l’école ? », « La classe en général fonctionne-t-elle bien (ambiance, emploi du temps, projet, voyages…) ? », « Avez-vous connaissance de problèmes dans la classe ? », « Avez-vous des remarques à formuler ou des appréciations sur les contrôles, les rythmes des devoirs, la charge de travail ? »

Une telle initiative entre parfaitement en résonance avec le projet de décret d’évaluation des enseignants qui prévoit d'évaluer selon le critère « contribuer à l’action de la communauté éducative et coopérer avec les parents d’élèves et les partenaires de l’école ».

Stop ! Tous ensemble, mobilisons-nous pour dire NON au projet d'évaluation concocté par le ministère.

La FNEC FP-FO, la CGT Educ’action et SUD Éducation appellent à des rassemblements dans toute la France, le mercredi 1er février pour exiger le retrait du projet d'évaluation des enseignants transposant le «non-protocole» PPCR.

MERCREDI 1er FÉVRIER 2017
RASSEMBLEMENT A RENNES
DEVANT LE RECTORAT
A 15 HEURES

*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le 5 pages spécial «PPCR-Évaluation des enseignants » du SNUDI-FO
*  Lire l'article « Quand les délégués FCPE revendiquent le droit d’évaluer le travail des enseignants »
*  Lire le communiqué du SPASEEN FO : l'évaluation des personnels administratifs
*  Télécharger le bulletin de la FNEC-FP FO 35

Préparation de la carte scolaire

Groupe de travail : mercredi 1er février
CTSD : mercredi 9 février

Dans un contexte difficile :

  l——  ———sous-dotation dans le 35 ( avec 5,03 professeurs pour 100 élèves contre 5,22 à l'échelon national) : cf. argumentaire de l'intersyndicale « 136 postes à la rentrée 2017 » ;
 
l  non comptabilisation des élèves d'ULIS dans les effectifs ;
 
l  " flux d’élèves " vers le privé (que le recteur de l’académie de Rennes ne peut faire que reconnaître (cf. article « flux d'élèves vers le privé »).

Le SNUDI-FO a besoin de vous pour préparer la carte scolaire :

  l  faites-nous parvenir vos prévisions d'effectifs, à l'aide de la fiche de suivi carte scolaire ;
 
l  signez la pétition pour réclamer la création des 136 postes https://www.change.org/p/postes-en-35 ;
 
l  participez à la délégation qui portera les revendications des collègues en poste dans des écoles avec ULIS (lire le communiqué du SNUDI-FO 35).

Réunion d'information syndicale

Lundi 30 janvier 2017
à partir de 17 heures
Union Locale FO de Fougères
7 rue Charles Malard à Fougères

Pour participer à la réunion d'information syndicale :

  l  Avant la RIS, envoyez à votre IEN un courrier l'informant de votre intention de participer à la RIS (voir modèle de courrier).

 
l  Après la RIS : envoyez à votre IEN l'attestation de participation à la RIS qui vous sera remis au cours de celle-ci.

Informations syndicales

Publié le

PPCR-évaluation : Retrait du projet de décret !

La FNEC FP-FO, la CGT Educ’action et SUD Éducation appellent à des rassemblements dans toute la France, le mercredi 1er février pour exiger le retrait du projet d'évaluation des enseignants transposant le «non-protocole» PPCR.

Dans l'Académie de Rennes, les syndicats de la FNEC FP FO, du premier et du second degré des 4 départements ont décidé d'appeler à un rassemblement devant le rectorat. Ils se sont adressés à la CGT Educ'action et à SUD Education pour leur proposer de s'associer à cette initiative.

MERCREDI 1er FÉVRIER 2017
RASSEMBLEMENT A RENNES
DEVANT LE RECTORAT
A 15 HEURES

*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le communiqué de la FNEC FP-FO, de la CGT Educ’action et SUD éducation
*  Lire le 5 pages spécial « Evaluation des enseignants » du SNUDI-FO

Carte scolaire : revendiquons la création immédiate de 136 postes d'enseignant-e-s en Ille-et-Vilaine !

Dans le 35, nous sommes 3 593 enseignant-e-s devant 71 444 élèves (soit un rapport « professeurs/100 élèves » égal à 5,03) . Pour rattraper la moyenne nationale (P/E = 5,22) nous devrions être 3 729.

L'intersyndicale départementale SDEN CGT, SNUDI FO, SUD Education, SE-UNSA, STE-CNT affirme que la revendication de 136 postes dans le premier degré à la rentrée 2017 pour permettre l'alignement du P/E du département sur la moyenne nationale est légitime !

*  Lire l'argumentaire de l'intersyndicale
*  Signer la pétition https://www.change.org/p/postes-en-35

Préparation de la carte scolaire : groupe de travail le 1er février, CTSD le 9 février : faites-nous parvenir vos prévisions d'effectifs, à l'aide de la fiche de suivi ci-dessous.

*  Télécharger la fiche de suivi carte scolaire

Démissions de professeurs, licenciements de stagiaires, concours désertés

Face au déni de réalité de la ministre, FO rétablit les faits.

*  Lire  le communiqué de la FNEC FP FO

Écoles avec ULIS : une délégation pour porter les revendications des personnels

Le SNUDI-FO 35 va demander audience au DASEN d'Ille-et-Vilaine afin de porter les revendications des personnels :

   ●  comptabilisation des élèves d'ULIS dans les effectifs de l'école lors de la préparation de la carte scolaire ;

   ●  dégagement de temps de concertation sur temps de service (au minimum 2h par mois et par élève ainsi que 1h30 par an et par élève pour les ESS) ;

    ●  offre de formations relatives aux handicaps ouvertes à tous les enseignants désireux d'y participer (congés de formation, formations longues, animations pédagogiques).

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO 35

Enseignants référents : revendiquons l'augmentation des rémunérations et l'amélioration des conditions de travail

" Suite à la réunion du 16 novembre 2016 qui a rassemblé 19 enseignants, une délégation va demander une audience au DASEN d’Ille-et-Vilaine afin de porter les revendications suivantes :

   ●  demande d’augmentation de la rémunération des enseignants référents à la scolarisation des élèves en situation de handicap, des enseignants référents CDO et des enseignants mis à disposition de la MDPH d’un montant au moins égal à celui de l’ISAE,

   ●  amélioration des conditions de travail avec, notamment, une baisse du nombre de dossiers suivis par chaque enseignant référent à la scolarisation des élèves en situation de handicap. " (extrait du courrier des enseignants référents aux organisations syndicales).

Le SNUDI-FO 35 soutient les revendications des collègues et se tient à leur disposition pour les accompagner lors d'une audience auprès du DASEN.

Ecole inclusive : saisissez le SNUDI-FO si vous êtes confrontés à des violences ou incivilités

Faute de places en établissement spécialisé (ou faute d’accord des parents), nombre d’élèves en situation de handicap et/ou en grande difficultés sont scolarisés dans des classes ordinaires et n’ont donc pas accès à des conditions d’apprentissage adaptées à leur situation. Placés dans ces conditions, certains de ces élèves deviennent ingérables, voire dangereux, et les collègues ne peuvent plus enseigner.

Le CHS-CT d'Ille et Vilaine a d'ailleurs élaboré une enquête à destination des enseignants du premier degré pour évaluer l'impact sur leurs conditions de travail de la scolarisation des élèves à " besoins éducatifs particuliers " (handicap et troubles du comportement).

*  Lire l'article sur l'école inclusive

Risques psychosociaux : les enseignants plus exposés que les autres cadres (analyse de la Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de la Performance)

Dans la revue Education et Formations de décembre 2016, la DEPP analyse l'exposition des enseignants aux risques psychosociaux. Son étude révèle que les enseignants y sont significativement plus exposés que les autres populations, surtout dans le premier degré.

*  Lire l'article sur les risques psychosociaux

Calendrier des payes et pensions

*  Consulter le calendrier

Informations syndicales

Publié le

Comité Technique Ministériel du 7 décembre 2016 : Force Ouvrière vote contre les décrets statutaires de transposition du dispositif PPCR dans l'Education

La mise en place du dispositif PPCR a été décidée par M. Valls pour toute la fonction publique alors qu'il n'y avait pas de majorité syndicale pour le signer, contrairement aux règles énoncées par le gouvernement pour qu'un accord soit valable ! Force Ouvrière avait décidé de ne pas le signer.

Aujourd'hui, alors que depuis 4 ans et demi les personnels continuent de subir le blocage des salaires, la mise en place de réformes dont dans leur majorité ils ne veulent pas, l'alourdissement de leur charge de travail et le dialogue à sens unique, Force Ouvrière vote contre le projet de décret sur les carrières et l'évaluation.

    ● Leurres de l'accélération de carrière et de la revalorisation salariale ;
    ● évaluation soumise à l'arbitraire et aux pressions locales ;
    ● absence de garantie concernant l'accès de tous à la hors-classe ;
    ● classe exceptionnelle camouflant un grade fonctionnel ;

rien dans le projet ne va dans le sens de l'amélioration des conditions de travail et de rémunération des enseignants, bien au contraire.

*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO suite au CTM du 7 décembre
*  Lire la déclaration de la FNEC-FP FO suite au CTM du 7 décembre

Signez la pétition intersyndicale « Revendiquons la création immédiate de 136 postes d'enseignant-e-s en Ille-et-Vilaine »

Les organisations syndicales SNUDI FO 35, SDEN CGT 35, SUD Education 35,  se sont rencontrées le jeudi 10 novembre 2016. Elles ont décidé, rejointes par le SE UNSA 35, d'engager la mobilisation pour obtenir les postes permettant une véritable amélioration des conditions de travail.

Dans le 35, nous sommes 3 593 enseignant-e-s devant 71 444 élèves (soit un rapport « professeurs/100 élèves » égal à 5,03) . Pour rattraper la moyenne nationale (P/E = 5,22) nous devrions être 3 729. Il faut donc la création nette de 136 postes d'enseignant-e-s.

Revendiquons ensemble les 136 postes
en signant la pétition intersyndicale !

*  Signer la pétition pour la création de 136 postes en Ille-et-Vilaine

Projet de décret« dispositif ITEP SESSAD » et projet de circulaire sur les EREA / ERPD : l'enseignement spécialisé attaqué

Le projet de circulaire sur les EREA / ERPD présenté le 1er décembre dans un groupe de travail par la ministre confirme la volonté de transformer les EREA / ERPD en structures inclusives de la loi de refondation.. Le projet organise la dilution des missions et des statuts spécifiques des différentes catégories de personnel (PLP, PE Spécialisé, Certifié…) en EREA / ERPD pour mieux préparer leur disparition.

*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO sur les « EREA / ERPD »

La ministre présentera au CSE du 26 janvier 2017 un projet de décret qui prévoit de créer un fonctionnement en «dispositif ITEP SESSAD» qui permettrait de déroger au PPS (Projet Personnalise de Scolarisation) et aux notifications de la MDPH, en fonction des moyens disponibles et des contingences locales. Ce projet s'insère dans une longue liste de mesures : remise en cause des SEGPA, des EREA, de la formation spécialisée avec le CAPPEI...

*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO sur les « dispositifs ITEP »

Rapport PISA : l'OCDE assure la promotion des contre-réformes

« Mme la ministre vous avez engagé des réformes proches des bonnes pratiques. On vous encourage à aller plus loin », lance la conseillère spéciale du secrétaire général de l'OCDE, le mardi 6 décembre, dans la salle de conférence où elle dévoilait les résultats de l'édition 2016, en présence de Najat Vallaud-Belkacem.

Un soutien qui vient à point nommé, au moment où la ministre cherche a faire passer en force sa reforme de l'évaluation des enseignants. D'ailleurs, dans son guide des bonnes pratiques, l'OCDE recommande d'«approfondir la réflexion sur le statut des enseignants», en mettant en place le salaire au mérite et l'obligation de se former tout au long de la vie. L'officine internationale cite en exemple le Japon, ou une loi impose, tous les dix ans, l'obligation pour les professeurs de prouver qu'ils sont a jour sur leurs compétences.

Rappelons que l'OCDE formule régulièrement des stratégies conçues pour opérer des réformes structurelles et désengager le budget de l'Etat des services publics sans provoquer de «mécontentements». Ainsi était-il recommandé, dès 1996, non «la baisse de la quantité», mais «la baisse de la qualité» dans certains établissements et pas dans d'autres pour rendre insensible aux familles la destruction programmée du service public d'Education.

*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO sur le rapport PISA

ATSEM : MOBILISATION LE 14 DéCEMBRE 2016

A l'occasion de l'examen du rapport sur le cadre d'emploi des ATSEM par le Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale le 14 décembre 2016, les fédérations Force Ouvrière et CGT appellent à la mobilisation pour une véritable reconnaissance, une carrière revalorisée et l'amélioration des conditions de travail des ATSEM.

*  Lire l'appel de FO Territoriaux

LIVRET SCOLAIRE UNIQUE NUMERIQUE : le ministère lâcherait-il  du lest ?

La note de la directrice générale de l’Enseignement Scolaire adressée le 1er décembre à tous les enseignants d’écoles élémentaires ouvre la possibilité pour chaque enseignant d’évaluer ses élèves avec les outils et moyens de son choix et au rythme où il le souhaite, sans utiliser la mouture ministérielle du LSU.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO sur le LSU

" Plus de maîtres que de classes " : des moyens dispersés, un cadrage très souple, un manque d’évaluation

Pour Yves Dutercq et Éric Maleyrot, chercheurs au CREN, le dispositif, sans véritable pilotage, qui ne fait l'objet d'aucune évaluation, repose sur des enseignants plus volontaires qu'expérimentés et répond à des exigences « plus politiques et circonstanciés que pédagogiques »,

Pour le SNUDI-FO, ce dispositif se substitue aux ouvertures de classes et aux interventions des RASED.

*  Lire l'article « Plus de maîtres que de classes »

Informations syndicales

Publié le

Réunion d'information intersyndicale FO, CGT, SUD

mercredi 7 décembre 2016, de 9h à 12h
ESPE de Rennes, salle D31
153 rue de Saint Malo à Rennes

A l'ordre du jour :

Carte scolaire : 136 postes pour le premier degré à la rentrée 2017 en Ille et Vilaine
APC, obligations de services : pour une réduction du temps de travail
PPCR : retrait, pour une véritable revalorisation, pour tous

Informez votre IEN à l'aide du modèle de courrier en lien suivant

Réunion d'information syndicale
du secteur de Saint Gilles

mercredi 30 novembre 2016, de 14h à 17h
à l'école élémentaire Jacques Prévert, 5 bis rue du Parc à Saint Gilles

Réunion d'information syndicale
spéciale écoles avec ULIS

mercredi 7 décembre 2016, de 14h30 à 17h30
dans les locaux de FO, 35 rue d'Echange à Rennes (métro Ste Anne).

Lire l'appel des enseignants des écoles avec ULIS

Chaque collègue peut participer à trois demi-journées d'information syndicale (9h) dans l'année, dont une sur temps de classe, les autres pouvant être imputées aux 108 heures annualisées.

Compte rendu de la CAPD du 22 novembre 2016

Cette CAPD portait sur l'examen de la campagne d'avancement des professeurs des écoles et des instituteurs 2016-2017.

1043 collègues ont été promus sur 1726 promouvables : 342 au grand choix, 482 au choix et 219  à l’ancienneté. 6 collègues supplémentaires ont été promus  par récupération de décimale (rappel, 30% de promotions au grand choix, 5/7ème au choix, passage automatique à l'ancienneté).

*  Lire le compte rendu de la CAPD

Signez la pétition intersyndicale « Revendiquons la création immédiate de 136 postes d'enseignant-e-s en Ille-et-Vilaine »

Les organisations syndicales SNUDI FO 35, SDEN CGT 35, SUD Education 35,  se sont rencontrées le jeudi 10 novembre 2016. Elles ont décidé, rejointes par le SE UNSA 35, d'engager la mobilisation pour obtenir les postes permettant une véritable amélioration des conditions de travail.

Dans le 35, nous sommes 3 593 enseignant-e-s devant 71 444 élèves (soit un rapport « professeurs/100 élèves » égal à 5,03) . Pour rattraper la moyenne nationale (P/E = 5,22) nous devrions être 3 729. Il faut donc la création nette de 136 postes d'enseignant-e-s.

Revendiquons ensemble les 136 postes
en signant la pétition intersyndicale !

*  Signer la pétition pour la création de 136 postes en Ille-et-Vilaine

Projet de réforme de l’évaluation des enseignants : tous concernés !

Passage d’une gestion collective des personnels à des promotions à la tête du client, évaluation qui n'a que peu à voir avec l’enseignement, accompagnement subi qui transforme les enseignants en stagiaires forcés à vie, pseudo-revalorisation salariale, escroquerie du passage hors-classe et de la classe exceptionnelle...

*  Signer la pétition pour le retrait du projet de réforme de l'évaluation des enseignants
*  Lire le communiqué de la FNEC-FP FO
*  Lire la lettre commune FNEC-FP FO, CGT Educ’action, Sud éducation
*  Lire le tract du SNUDI FO 35

APC, rythmes scolaires et évaluation : ne nous laissons pas intoxiquer !

Depuis plusieurs semaines, avec PPCR, la Ministre de Éducation nationale prétend, imposer aux enseignants un système d’évaluation visant à individualiser la gestion de la carrière et à déstructurer les garanties collectives. Cependant, selon des « sources bien informées », la ministre annoncerait l'ouverture de discussions sur les APC. Cette annonce est présentée comme une grande victoire syndicale par certains. Mais ne s'agit-il pas au contraire d'un écran de fumée pour tenter de faire oublier l'essentiel : le projet de décret sur d'évaluation des enseignants ? On ne peut défendre ce projet et prétendre se battre pour la réduction du temps de travail : le projet de décret évaluation, c'est l'augmentation du temps de travail assuré !

D’une part, les PE ne veulent ni APC, ni rythmes scolaires, ni temps supplémentaire de réunion. D’autre part, le SNUDI FO met en garde les collègues sur l’opération d'enfumage qui consisterait à discourir sur l'APC pour occulter l'essentiel : l’évaluation des enseignants, l'individualisation et les restrictions financières sur les remunérations des fonctionnaires, la remise en cause statutaire pour les enseignants du 1er degré.

Pour le SNUDI-FO, l'heure est à l'action commune pour obtenir l'abandon des projets de décrets sur l'évaluation.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO
*  Lire le communiqué commun SNUDI FO 35 - SDEN CGT 35 sur les APC

Livret scolaire unique (numérique ou pas) : suspension !

En lien avec le socle commun et les nouveaux programmes, les enseignants sont sollicités par leur hiérarchie pour mettre en place de nouvelles modalités d’évaluation des élèves avec le livret scolaire unique (LSU), synonyme de surcharge de travail, de remise en cause de la liberté pédagogique, d’assimilation des directeurs à des chefs d’établissements.

Rappelons d'abord qu'aucun texte réglementaire n'indique le caractère obligatoire du livret scolaire sous forme numérique. Rappelons aussi qu’en l'absence de consultation du CHSCT aucune mise en œuvre du LSUN n'est possible et que son utilisation ne peut revêtir de caractère obligatoire pour les personnels.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO

Non aux formations hors des 108 heures : respect de nos obligations de service !

Dans plusieurs académies, des recteurs et des DASEN essayent d'imposer 6 heures de formation en plus de nos obligations de service. Il est parfois évoqué, à tort, un temps de service pris sur une « deuxième journée de prérentrée ». Celle-ci n'existe pas statutairement, car ne figurant dans aucun texte réglementaire. Il ne peut être possible de demander aux personnels de travailler en plus de leurs obligations de service définies nationalement par le décret n° 2008-775 du 30 juillet 2008. Ce texte n'envisage aucune dérogation ni aucune interprétation locale de la part d'un IEN, d'un DASEN, voire d'un Recteur. Toute formation s'inscrit par conséquent obligatoirement dans le temps de service prévu pour des « actions de formation continue » par la circulaire n°2013-019 du 4-2-2013, à savoir 108 heures annuelles.

*  Lire le communiqué du SNUDI-FO

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>